Le chêne et le roseau et autres fables célèbres de la Fontaine

di

Les fables de la Fontaine , Jean de La Fontaine

Caramel

Le chêne et le roseau et autres fables célèbres de la Fontaine - Bookrepublic

Le chêne et le roseau et autres fables célèbres de la Fontaine

di

Les fables de la Fontaine , Jean de La Fontaine

Caramel

FORMATO

Social DRM

DISPOSITIVI SUPPORTATI

computer

e-reader/kobo

ios

android

kindle

€ 2,99

Descrizione

Âge : 7-10 ans Niveau de lecture : CE2

Redécouvrez les plus célèbres fables de La Fontaine dans une collection unique accompagnée d'illustrations colorées qui raviront petits et grands.

Un classique de la littérature française à lire le soir avant d'aller dormir

Dans cet ouvrage :

• Le Loup et le Chien
• Le Loup et la Cigogne
• Le Loup
• La Chèvre et le Chevreau
• Le Coq et le Renard
• Le Lion et le Moucheron
• ... et bien d'autres !

Les Éditions Caramel :

Depuis plus de 20 ans, les Éditions Caramel créent chaque année des histoires inoubliables qui sont lues par des millions d'enfants à travers le monde.

Les plus belles créations des Éditions Caramel sont désormais disponibles en version numérique pour le plus grand plaisir des petits et des grands !
EXTRAIT
Le Chêne et le Roseau
Le Chêne un jour dit au Roseau :Vous avez bien sujet d’accuser la Nature ;Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau.Le moindre vent qui d’aventureFait rider la face de l’eauVous oblige à baisser la tête :Cependant que mon front, au Caucase pareil,Non content d’arrêter les rayons du Soleil,Brave l’effort de la tempête.Tout vous est Aquilon, tout me semble Zéphyr.Encor si vous naissiez à l’abri du feuillageDont je couvre le voisinage,Vous n’auriez pas tant à souffrir :Je vous défendrais de l’orage ;Mais vous naissez le plus souventSur les humides bords des Royaumes du vent.La nature envers vous me semble bien injuste.– Votre compassion, lui répondit l’Arbuste,Part d’un bon naturel ; mais quittez ce souci.Les vents me sont moins qu’à vous redoutables.Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu’iciContre leurs coups épouvantablesRésisté sans courber le dos ;Mais attendons la fin. Comme il disait ces motsDu bout de l’horizon accourt avec furieLe plus terrible des enfantsQue le Nord eût porté jusques-là dans ses flancs.L’Arbre tient bon ; le Roseau plie.Le vent redouble ses efforts,Et fait si bien qu’il déracineCelui de qui la tête au Ciel était voisine,Et dont les pieds touchaient à l’Empire des Morts.

Dettagli

Dimensioni del file

3,0 MB

Lingua

fre

Anno

2016

Isbn

9782511036198

Informativa e consenso per l'uso dei cookie
Questo sito utilizza, fra gli altri, cookie tecnici, cookie di marketing generico anche di terze parti, cookie di profilazione di terze parti. I cookie servono a migliorare il sito stesso e l'esperienza di navigazione degli utenti. Per conoscere tutti i dettagli, può consultare la nostra cookie policy qui. Cliccando sul pulsante "Ho capito", accetta l’uso dei cookie.