Mon erreur

di

Marthe Fiel

Raanan Editeur

Mon erreur - Bookrepublic

Mon erreur

di

Marthe Fiel

Raanan Editeur

FORMATO

Social DRM

DISPOSITIVI SUPPORTATI

computer

e-reader/kobo

ios

android

kindle

€ 1,99

Descrizione

Mon erreur est un roman de Marthe Fiel publié à Paris en 1949.
Extrait
| I
— Mademoiselle ?
— Monsieur ?
— Auriez-vous l’obligeance de m’indiquer le chemin du musée de peinture ?
Je regardai l’inconnu qui me parlait.
Il était grand, avec des épaules massives. Un sourire ironique, des yeux perçants, des cheveux châtain, ce fut ce que je distinguai tout d’abord. Ce qui le déparait, quand je le vis mieux, c’était un nez en boule, retroussé du bout.
Son aspect n’était peut-être par antipathique, mais pour l’hypertensible que j’étais, un instinct me signalait que je devais me méfier.
Peut-on expliquer un pressentiment ? Sans savoir pourquoi, ce passant me déplaisait ; mais j’attribuai ce réflexe à mon caractère, qui obéissait plus souvent aux fantaisies de l’imagination qu’au raisonnement bien posé.
Bien que je jugeais ce jeune homme peu avisé pour un touriste, je ne lui trouvais pas l’air sot. Je retins un sourire moqueur pour lui répondre :
— Vous trouverez facilement, Monsieur… Vous n’avez qu’à longer le boulevard des Arènes, où vous êtes, puis, à l’entrée de la rue de la République, vous prendrez, à gauche, la rue Cité-Foule… À droite, vous trouverez le…
— Le musée… Merci, Mademoiselle…
Il avait presque un air facétieux. Pourquoi m’a-t-il demandé ces renseignements, qu’il semblait parfaitement connaître ?
Quel chemin prend-il ? Suit-il bien la marche que je lui ai indiquée ?
Je me suis retournée, et si j’avais prévu qu’il ferait ce geste en même temps que moi, je m’en serais abstenue.
Laissons cet incident et pensons à nos courses. Un achat de laine, rue Général-Perrier. De là, j’irai au Club de tennis, rue de Terranbe. Je me sens en forme, et je crois que je jouerai bien… L’exercice me distrait de mes pensées. La profession de mon père m’est une grosse préoccupation. Ah ! je n’épouserai pas un ingénieur des Ponts et Chaussées ! J’ai toujours peur d’apprendre qu’une chaussée s’est écroulée, et souvent je rêve que le pont du Gard s’effondre. Aussi, quand je vois papa absorbé, j’ai l’épouvante de la pierre minée, rongée...|

Dettagli

Categorie

Narrativa rosa

Dimensioni del file

171,0 KB

Lingua

fre

Anno

2020

Isbn

9782714904812

Informativa e consenso per l'uso dei cookie
Questo sito utilizza, fra gli altri, cookie tecnici, cookie di marketing generico anche di terze parti, cookie di profilazione di terze parti. I cookie servono a migliorare il sito stesso e l'esperienza di navigazione degli utenti. Per conoscere tutti i dettagli, può consultare la nostra cookie policy qui. Cliccando sul pulsante "Ho capito", accetta l’uso dei cookie.