Adema, la belle juive Demnate

di

Said Lemlih

Le Lys Bleu Éditions

Adema, la belle juive Demnate - Bookrepublic

Adema, la belle juive Demnate

di

Said Lemlih

Le Lys Bleu Éditions

FORMATO

Social DRM

DISPOSITIVI SUPPORTATI

computer

e-reader/kobo

ios

android

kindle

€ 7,99

Descrizione

L'histoire d'amour impossible de deux Marocains, une jeune juive et un jeune musulman...

Ce récit relate l’histoire d’amour impossible entre une jeune juive et un jeune musulman tous deux Marocains sur fond d’un douloureux constat : la perte par le Maroc de sa très grande et irremplaçable communauté israélite.
Vous avez aussi les thèmes de l’éducation, de l’Amazigh, du sacré nationalisme, de l’Islam, du Judaïsme, avec comme belle cerise sur le gâteau, un djihadiste au sommet du Grand Atlas.

Une fiction riche qui parcourt un grand nombre de thèmes, comme l'éducation, le sacré nationalisme, l'Islam, le Judaïsme et le djihadisme.

EXTRAIT

Dem… nattes : le sang et la corde. Abdel Adim eut une effroyable interrogation : « Vais-je mourir en perdant mon sang ou avec une corde au cou ? » se dit-il. Cependant, il oublia cette question lorsqu’il plia en quatre son affectation et sortit de la Délégation.
Ainsi le mot Demnate se mit à résonner dans sa tête, et d’ores et déjà, comme le sang et la mort… Mais pourquoi des Juifs seraient-ils restés dans ce coin de montagne, alors que beaucoup de ceux de la ville de Marrakech étaient déjà partis en Israël ou ailleurs, en France ou en Amérique, par exemple ? se demandait-il perplexe.
Il n’avait toujours pas la moindre confiance en l’Administration. Une seconde fois, il se redit que sa nomination dans ce trou de l’Atlas peuplé de Juifs était une décision voulue exprès par cette même autorité. Alors qu’il a été le premier de sa promotion à l’École Normale, il ne méritait pas une telle affectation, même si c’était toujours dans une ville de la région de Marrakech et non dans un douar sans eau et sans électricité, perdu dans la région, comme il y en avait beaucoup.
Il se répétait donc sans arrêt que l’Administration l’aurait puni pour ses idées révolutionnaires. Pourtant, il cachait bien toutes ses lectures marxistes léninistes. Même lorsqu’il achetait l’hebdomadaire arabophone du communiste et ami des Juifs, Ali Yata, il se dérobait souvent aux regards. Mais le Makhzen (le pouvoir marocain) arriverait à savoir votre menu s’il en avait besoin, pensa-t-il, déconcerté.
Chez lui, son père l’encouragea à aller travailler à Demnate. « Les Juifs sont aussi des Marocains. Ils peuvent te rendre de grands services et t’apprendre beaucoup de choses, c’est comme si tu allais travailler chez des Français. À Paris, j’ai découvert et côtoyé des Juifs très intelligents et travailleurs », lui dit-il. Le lendemain, il lui donna assez d’argent et lui dit d’aller prendre le car ou un grand taxi pour partir, sans plus attendre, rejoindre à Demnate, son poste d’affectation.

À PROPOS DE L'AUTEUR

D'origine touaregue, Said Lemlih est né dans la tribu des Idaou Gnidif (Maroc sud). Il fut instituteur à l'école israélite de Demnate. Il créa la région Rif du PCM (devenu PPS) dont il fut membre de la rédaction du journal. Il a publié 4 200 000 heures et une série de nouvelles et obtenu ses diplômes à Bordeaux, Caen, Rabat et à l'ENS de Saint-Cloud (Paris). Il a arrêté d'écrire pour vivre intensément. Adema marque son retour a l'écriture.

Dettagli

Dimensioni del file

586,0 KB

Lingua

fre

Anno

2019

Isbn

9782851135438

Informativa e consenso per l'uso dei cookie
Questo sito utilizza, fra gli altri, cookie tecnici, cookie di marketing generico anche di terze parti, cookie di profilazione di terze parti. I cookie servono a migliorare il sito stesso e l'esperienza di navigazione degli utenti. Per conoscere tutti i dettagli, può consultare la nostra cookie policy qui. Cliccando sul pulsante "Ho capito", accetta l’uso dei cookie.