Chasses Gardées - Bookrepublic

FORMATO

Social DRM

DISPOSITIVI SUPPORTATI

computer

e-reader/kobo

ios

android

kindle

€ 3,99

Descrizione

Bilan critique d'une carrière au coeur de la recherche scientifique en France.

Bienvenue dans les coulisses de la recherche scientifique en France. Après trente années passées dans différents laboratoires en région parisienne, sous les tropiques et jusqu’aux rives du Saint-Laurent, Antoine Galion dresse un bilan critique de sa carrière. Homo homini lupus est, telle est la première impression qui nous reste après la lecture de ce récit. Même dans les secteurs de travail les plus prestigieux, comme c’est le cas dans la recherche, les bas instincts humains ressurgissent. Plutôt que de servir à son échelle la noble cause de l’accroissement des connaissances dans un climat stimulant, ce chercheur doit subir un système hiérarchique autoritaire et rigide, souvent opaque et dominé par le népotisme, mais aussi faire face au harcèlement moral et à un racisme latent. La couleur de peau noire d’Antoine Galion n’a pas facilité son intégration dans les différents laboratoires où il aura exercé durant sa carrière. Ostracisé et moqué à maintes reprises, l’homme témoigne de ce climat pesant et contre-productif.
Il s’agit d’un ouvrage honnête, touchant, où l’on sent tout l’amour de l’écrivain pour son métier. C’est aussi la parole d’un homme libre qui dénonce l’injustice et l’ostracisme avec recul et intelligence.

Découvrez un roman honnête et touchant, dans lequel Antoine Galion dénonce l'injustice et l'ostracisme des laboratoires avec recul et intelligence.

EXTRAIT

Quelques jours après, un poste d’ingénieur – pas de chercheur – m’est proposé, au niveau le plus bas évidemment, après de nombreux simulacres. L’artillerie lourde est utilisée puisque m’arrive dans les mêmes temps une lettre du Directeur Général de l’organisme, Raynald Janvier, modèle d’hypocrisie et en tout cas belle supercherie, m’annonçant l’attribution d’un très beau poste d’ingénieur. Tout simplement celui qui correspond à mes diplômes universitaires, et que je n’aurai pas, celui de la catégorie inférieure ayant vraisemblablement été jugé plus conforme à mon profil (mais à quel aspect de ce profil ?). Le fin mot de cette affaire est que le poste de chercheur que je visais et que j’avais, aux dires de mes « maîtres de stages », toutes les chances d’obtenir, était destiné à un autre candidat, un « protégé » issu, lui, de l’Agro, pas de l’université et qui, de plus, bénéficiait de solides appuis. En fait, le poste avait été créé pour lui mais son attribution officielle ne pouvait se faire qu’aux termes d’un concours légalement organisé… On a donc monté une mascarade !...et j’étais le dindon de la farce. En dépit d’une incompréhension totale de mon entourage au laboratoire, quelques techniciens et même un ou deux chercheurs sympas – qui me conseillaient avec insistance de tout accepter sans « faire de vagues » –, j’ai tout de même fait savoir mon mécontentement à la direction de l’ONDA et également fait appel au syndicat, mais sans succès ni trop de considération – ce qui m’a quelque peu irrité car j’avais connu dans d’autres circonstances la combativité que pouvait manifester ce syndicat. Mais mes récriminations furent vaines.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Raymond Christon, né en 1944 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) a fait ses études universitaires en France où il a passé l’essentiel de sa carrière de chercheur. Retraité dans le sud de la France, il se consacre à la vulgarisation des connaissances sur la prévention nutritionnelle des maladies cardiovasculaires, mais aussi à l’écriture, la randonnée et les voyages.

Dettagli

Categorie

Letteratura

Dimensioni del file

558,0 KB

Lingua

fre

Anno

2018

Isbn

9782876836389

Informativa e consenso per l'uso dei cookie
Questo sito utilizza, fra gli altri, cookie tecnici, cookie di marketing generico anche di terze parti, cookie di profilazione di terze parti. I cookie servono a migliorare il sito stesso e l'esperienza di navigazione degli utenti. Per conoscere tutti i dettagli, può consultare la nostra cookie policy qui. Cliccando sul pulsante "Ho capito", accetta l’uso dei cookie.